-18

Certains contenus sur les pages suivantes sont de nature érotique ou pornographique. Si tu ne souhaites pas voir un tel contenu, ou si la législation dans ton pays ne t'autorise pas à le faire, n'entre pas sur ce site.

Les Priapiques

Cum cunno mihi mentula est vocanda.

Random Sex Game

Lassé des parties de « Action ou Vérité ? » qui tournent court en quelques minutes parce que ton partenaire se jette sur les gages sexuels dès le premier défi ? Ajoute donc une pincée de hasard dans le jeu pour modérer ses ardeurs !

But du jeu

Le but est d’être le dernier à jouir. Chacun doit donc exciter l’autre le plus possible tout en gérant sa propre excitation.

Règles

Pour jouer, en plus d’un garçon consentant et peu farouche, il te faut deux dés à six faces et un minuteur. Le premier dé servira à tirer des gages au sort, tandis que le second servira à déterminer la durée du gage.

Avant de jouer, il convient établir une liste de six gages, triés du plus innocent au plus voluptueux. Dans l’idéal, les trois premiers se pratiquent habillés tandis que les trois derniers imposent de se dévêtir. Je propose la liste suivante, mais bien sûr, tu peux l’adapter à ton goût ou en changer l’ordre selon ta sensibilité :

1. Massage d’un pied
2. Massage du dos
3. Massage de l’entrejambe
4. Masturbation
5. Léchage du sexe (ou anulingus si tous les participants aiment)
6. Fellation

Il faut également établir une liste de six durées. Le plus simple est de partir sur 1 point du dé = 1 minute, mais si tu trouves que cela conduit à une partie trop lente qui manque de rythme, tu peux accélérer les choses en prenant 1 point = 30 secondes, par exemple.

Déroulement du jeu

On joue chacun à tour de rôle. Pour déterminer qui commence, on peut lancer chacun un dé ; celui qui obtient le plus petit score joue en premier.

Le premier joueur lance les deux dés jusqu’à trois fois de suite, afin d’obtenir la combinaison qui lui semble la meilleure. À chacun des trois lancers, il peut remettre tous les dés en jeu ou au contraire en conserver un. S’il obtient une combinaison qui le satisfait avant le troisième lancer, il peut s’arrêter.

La combinaison obtenue détermine alors ce que l’autre joueur va devoir lui faire et pendant combien de temps, suivant le barème fixé au départ. Le joueur qui a lancé les dés reste libre d’interpréter la combinaison dans le sens qui l’arrange. Par exemple, s’il tire un 6 et un 3, il peut choisir soit de recevoir un massage de l’entrejambe pendant six minutes, soit de recevoir une fellation pendant trois minutes.

L’autre joueur effectue alors le gage demandé, puis c’est à son tour de jouer. On continue ainsi jusqu’à ce qu’un des joueurs éjacule ; il a alors perdu. Pour chaque joueur, la stratégie consiste donc à jongler entre l’envie de recevoir les gages les plus agréables et l’envie de gagner, c’est-à-dire l’impératif de ne pas jouir…

Phases de jeu

Idéalement, le jeu se déroule en deux phases : une première partie habillée et une seconde dévêtue. Cela permet de créer une progression dans la tension sexuelle et de ne pas attaquer directement par une pipe de six minutes.

Dans la première phase de jeu, seul les gages n°1 à n°3 sont autorisés. C’est-à-dire que si un joueur ne parvient pas à avoir au moins un dé inférieur ou égal à 3 à l’issue de ses trois lancers, il passe son tour. Dans la seconde phase du jeu, en revanche, tous les gages sont autorisés.

Le passage de la première à la seconde phase se fait selon un accord fixé entre les joueurs au début de la partie. Par exemple, on peut décider que la seconde phase commence après que chacun a joué cinq fois ; ou bien après trente minutes de jeu ; ou bien encore (ma variante préférée), on additionne les points obtenus à chaque tour et on décide qu’un joueur passe en phase 2 quand il a totalisé au moins 31 points.

Variantes à plus de deux joueurs

Si tu as la chance d’avoir plusieurs garçons entreprenants à ta soirée, il est tout à fait possible de jouer à plus de deux ! Il suffit de définir à l’avance l’ordre de passage de telle sorte qu’en moyenne chacun ait l’occasion de tripoter tout le monde. Par exemple, à trois joueurs, on peut partir sur l’ordre suivant :

A joue avec B
B joue avec C
C joue avec A
A joue avec C
B joue avec A
C joue avec B

Il est aussi possible de jouer par couples. Dans ce cas, chaque couple joue à tour de rôle, comme dans la version à deux joueurs ; et le gage décidé par le hasard est exécuté simultanément, en parallèle, par les deux membres du premier couple sur les deux membres du second couple. Tu peux aussi imaginer d'autres combinaisons si tu préfères.

Amuse-toi bien !

9
2 commentaires


Commentaires

1. samir – le 23/01/2014 à 06:31 – #
je veux joue comment fair ?
2. samir – le 23/01/2014 à 06:32 – #
oui sa a l aire pa mal

Poster un commentaire

Les commentaires sont désactivés sur cette entrée.