-18

Certains contenus sur les pages suivantes sont de nature érotique ou pornographique. Si tu ne souhaites pas voir un tel contenu, ou si la législation dans ton pays ne t'autorise pas à le faire, n'entre pas sur ce site.

Les Priapiques

Cum cunno mihi mentula est vocanda.

L'entremetteur

Rien de plus répandu que le fantasme de l'ouvrier ou du livreur, de l'inconnu qui débarque à domicile et hop ça dérape. Qui n'y a jamais pensé en commandant une pizza ou en se faisant livrer un colis ? Qui n'a jamais été hypnotisé par le jogging moulant du gars qui vient changer les bonbonnes des fontaines à eau au boulot ? Qui n'a jamais pris un gros coup de chaleur en voyant saillir sur les avant-bras d'un déménageur des veines gonflées par l'effort ?

Hélas, si ce fantasme est grand pourvoyeur de scénarios pour l'industrie des films pour adultes, il est pratiquement impossible à réaliser en pratique. C'est que dans la vie réelle, il y a fort peu de chance de tomber sur un plombier ou un livreur ouvertement homo ! Surtout que nous vivons dans un monde où il n'est pas socialement acceptable de proposer une fellation à un inconnu. (Enfin si, sur les réseaux sociaux, mais ce n'est pas le sujet.)

Une solution, très prisée par certains – je crois qu'Alex « FILF » Taylor en parle dans un de ses bouquins – consiste à monter un jeu de rôle. Tu demandes à un sex friend de se déguiser en livreur à mobylette, il vient sonner à ta porte avec un carton de pizza habillé en wesh wesh, tu joues au client innocent, tu lui proposes un pourboire et trois secondes plus tard tu te retrouves à genou avec sa bite dans la bouche. Tous les éléments du fantasme sont là mais tu vas me dire : c'est du toc, ça sonne creux. Et tu n'auras pas tort. Un détail vient parasiter le scénario : tu connais à l'avance le livreur et ce qui va se passer.

Heureusement, améliorer le principe est fort simple ! Il suffit d'un entremetteur… Tu appelles ton sex friend habituel, mais au lieu que ce soit lui qui vienne te livrer une pizza, il envoie une de ses connaissances que tu n'as jamais vue, et qu'il saura choisir parce qu'il connait tes goûts. Et voilà.

Veux-tu que je t'entremette ?

(L'inconvénient reste toutefois que si le pourboire au livreur se prolonge, tu risques de manger une pizza froide. Mais je ne vais pas résoudre tous tes problèmes d’un coup, hein.)

2
6 commentaires


Commentaires

1. L. – le 24/05/2013 à 21:23 – #
Perso, je sais pas, à l'époque, c'est le livreur de courses qui m'a gentiment tchatché avant de me proposer de lui sucer la bite ^^
2. Virgile – le 24/05/2013 à 21:31 – #
@L. JE SUIS OFFICIELLEMENT JALOUX.
3. Cyclo33 – le 24/05/2013 à 21:56 – #
Ça me fait penser à deux histoires vecues. La première ce réparateur de chaudière qui voulait profiter de ma eunesse et à qui je n'ai rien donné. Il faisait tout le quartier. Et la deuxième avec un pote effectivement, on a joué le scénario du livreur de fleurs un paquet de fois. Il se sentait moins gêné alors dans ma grandeur d'âme, je jouais client naïf et puis...
4. L. – le 24/05/2013 à 23:06 – #
@Virgile : fais toi livrer tes légumes par Simply Market en fin de journée :D (Enfin hors du dix-huitième je sais pas si t'auras ce genre de petit rebeu carrrément bandant... plus tard dans leurs livreur y avait un black pas mal, mais il n'est jamais resté faire la causette lui :/ lol)
5. Seb_Sbg – le 25/05/2013 à 10:59 – #
On t'envoie notre fantasme et tu t'occupes du reste? :D
6. Sailortoshyo – le 26/05/2013 à 14:41 – #
J'adore ton idée ^^

Poster un commentaire

Les commentaires sont désactivés sur cette entrée.