-18

Certains contenus sur les pages suivantes sont de nature érotique ou pornographique. Si tu ne souhaites pas voir un tel contenu, ou si la législation dans ton pays ne t'autorise pas à le faire, n'entre pas sur ce site.

Les Priapiques

Cum cunno mihi mentula est vocanda.

Des modèles

Avec le temps, j’ai acquis une certaine expérience de la photographie de garçons nus – je crois que ce blog le prouve. Et je peux te dire une chose : il existe trois types de garçons. Pas deux, pas quatre. Trois exactement.

D’abord, ceux qui ne bandent pas pendant le shooting. Sans aucun complexe ils se déshabillent, prennent toutes les poses que tu veux, et même celles que tu ne veux pas, mais toujours ils restent flaccides. L’avantage est qu’il n’y a pas de gêne, pas de situation ambiguë. L’inconvénient est que pour certaines photos, on a besoin d’une petite érection, et il n’est pas toujours facile de l’obtenir.

Ensuite, ceux qui bandent pendant le shooting. Exhibitionnistes dans l’âme, l’idée même de la séance suffit à déclencher chez eux une solide érection. D’ailleurs, je soupçonne que c’est uniquement pour l’excitation que ça leur procure qu’ils acceptent de me servir de modèle. Inutile de dire que dans ces cas, la séance s’oriente rapidement vers des photos plus hard que soft : pas moyen de faire autrement.

(Tiens, puisque nous sommes entre nous. Une fois, une seule, j’ai accepté de servir de modèle à un pote. Non, inutile d’insister, tu ne verras jamais les photos qui sont sorties de cette séance ! Mais je peux te confier que l’expérience m’a appris que je faisais partie de la seconde catégorie.)

Enfin, troisième type de garçon, les plus rigolos : ceux qui au premier abord semblent appartenir à la première catégorie, très professionnels, très à l’aise ; mais qui perdent le contrôle et ne peuvent plus retenir leur érection dès qu’on sort une corde et qu’on commence à les attacher…

0
Un commentaire


Commentaires

1. Q@F – le 01/04/2013 à 16:00 – #
Pour la première catégorie il te faut un fluffer. Mais tu le sais parfaitement ;-)

Poster un commentaire

Les commentaires sont désactivés sur cette entrée.