Grand éclat de rire, il y a quelques années, lorsque Renault a sorti son 4x4 Koleos. Parce que figure-toi qu’en latin, coleos, ça veut dire couilles. Je me suis toujours demandé si c’était volontaire. Je suppose que oui : il y a encore beaucoup de gens qui font du latin pendant leurs études, il me paraît donc assez improbable que personne dans tout le service marketing chez Renault n’ait remarqué la chose. Reste à savoir ce qu’ils ont voulu dire par-là. Que les propriétaires de 4x4 ont des grosses couilles ?

En plus, coleos, c’est l’accusatif pluriel, ce sont donc des couilles employées comme complément d’objet direct. Ce ne sont pas des couilles sujettes de l’action, comme dans « mes couilles me grattent », ce sont des couilles bénéficiaires de l’action, comme dans « bouffe-moi les couilles » ou dans « vide-moi les couilles ». Tout un programme.

Ce qu’il y a de bien, dans les 4x4, c’est la hauteur. Comme les portières sont sensiblement plus hautes que les autres véhicules, on ne peut que difficilement voir ce qui se passe à l’intérieur. Absolument parfait pour un plan cul en toute discrétion sur un parking. Quand on veut s’occuper des couilles d’un propriétaire de Renault Koleos, par exemple.

0
Laisser un commentaire